Le jour du souvenir

0
1111

Ce dimanche marque le 11e anniversaire du drame de Lungi.

13 Togolais avaient péri dans le crash d’un hélicoptère à proximité de l’aéroport de Lungi en Sierra-Leone. 

Parmi les victimes, Richard Atipoé, le ministre des Sports. La délégation venait d’assister à une rencontre de foot à Freetown entre le Togo et la Sierra Leone et s’apprêtait à prendre un vol pour Lomé.

L’hélicoptère MI-8 de fabrication russe, de la Paramount Airlines qui effectuait la liaison entre la capitale sierra-léonaise et l’aéroport international de Lungi, avait pris feu alors qu’il s’apprêtait à atterrir. 

Au total, le crash avait fait 22 morts.

Si le président Faure Gnassingbé avait décidé très rapidement de venir en aide financièrement aux familles des victimes togolaises, les indemnisations du gouvernement de Freetown ne sont jamais arrivées. Il s’était pourtant engagé à remplir les obligations auxquelles était incapable de faire face la compagnie aérienne Paramount Airlines, propriétaire de l’hélicoptère.

Republic Of Togo