Le FIMO 228 a tenu toutes ses promesses !

Les portes de la quatrième édition du Festival International de la Mode 228 se sont refermées ce dimanche 26 février 2017. Mais avant, la grande soirée de la mode africaine à l’hôtel Ibis de Lomé a tenu ses promesses.

Trois heures d’horloge durant, designers, créateurs de modes et mannequins ont tenu en haleine un public acquis à la cause de la mode Togolaise mais aussi africaine.

A travers trois grands tableaux, ces acteurs de la mode ont ravie l’assistance. Du « ballet des sirènes » de la créatrice Gabonaise, à « Ballerine » ou encore aux créations du Béninois Riche ou Rien, la vingtaine de stylistes et créateurs de la mode africaine ont démontré leur capacité à valoriser la mode africaine.

Pour le promoteur de l’évènement, Jacques Logoh, « la soirée est un succès et pour la cinquième édition, c’est un merveilleux hommage à la mode qui sera fait ».

La 4ème édition du FIMO 228 s’est achevé par une exposition vente et des séries de photos dans l’enceinte du Mint Hôtel à Lomé ce dimanche.

Rappelons que plusieurs designers, créateurs de modes et mannequins venus du Togo et de plusieurs pays de l’Afrique dont le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Burkina-Faso, la Guinée Conakry, l’Afrique du Sud, le Gabon, ont apporté une touche particulière à cette 4ème édition du FIMO 228.

Alice L.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.