Le départ de Faure du pouvoir « rendrait notre pays instable », selon le CJD

242

Le Collectif des jeunes pour le développement (CJD), au cours d’un atelier de réflexion organisé hier, estime que « Faure est un président élu démocratiquement » dont doit aller au bout de son mandat.

Le CJD, une organisation de la société civile, proche du parti au pouvoir, se prononce sur la crise politique dont les acteurs entament un dialogue aujourd’hui à l’hôtel 2 Février à Lomé.

Selon ce collectif, «certaines organisations usurpent le statut de la Société civile et appellent le Chef de l’Etat, Faure Essozimna Gnassingbé, Président démocratiquement élu, à quitter le pouvoir, ce qui rendrait notre pays instable et ingouvernable ».

Il va plus loin jusqu’à vouloir demander au gouvernement de prendre des sanctions contre «ces organisations» lançant des appels au départ du chef de l’Etat. Et d’appeler ses collègues à travailler pour l’intérêt général.

Les membres du CJD se réjouissent également de la tenue du dialogue et trouvent qu’il est « important que d’autres acteurs notamment les Organisations de la Société civile contribuent à une sortie de crise, une crise qui a trop duré ».

Le Collectif des jeunes pour le développement, par cette nouvelle sortie, confirme son soutien à qui l’opinion sait.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here