Le diplôme d’un Chef d’Etat africain mis en doute

0
570

Après la bataille électorale entre les deux grands partis politique du Nigéria, laquelle s’est soldée par la victoire Bola Ahmed Tinubu qui dirige cet Etat Fédéral depuis plusieurs mois déjà, un autre combat, cette fois-ci judiciaire, est ouvert par Atiku Abubacar, candidat malheureux aux élections présidentielles.

C’est une affaire de diplôme qui, actuellement, est au cœur de la bataille pour l’accession au fauteuil présidentiel au Nigéria. En effet, le Parti Démocratique Populaire (PDP) du candidat malheureux aux dernières élections présidentielles, Atiku Abubacar tente de faire disqualifier l’actuel Chef de l’Etat pour avoir présenté un faux diplôme dans son dossier de candidature.

Il s’agit d’un document frappé en lettres gothiques présenté comme étant un diplôme de l’université d’État de Chicago, dans l’Illinois. Il est daté de 1979 et remis à l’élève Bola A. Tinubu.

L’Action judiciaire est introduite auprès des autorités américaines. D’ores et déjà, les conseils des deux parties sont très actifs pour défendre les intérêts de chaque camp.

Les conseils d’Atiku Abubakar ont saisi la justice américaine pour que l’Université de Chicago fournisse une copie certifiée conforme du diplôme mis en cause et un exemple de diplôme délivré à l’époque, rédigés dans les mêmes termes et la même police de caractère. Le 19 septembre, un juge de district de l’Illinois donne 48 heures à l’université pour répondre. 

Dans la foulée, un autre juge américain, saisi en urgence par l’équipe de Bola Ahmed Tinubu, suspend l’ordonnance. Et demande aux avocats des deux parties de déposer des arguments supplémentaires. Ils ont jusqu’à demain jeudi 28 septembre 2023. 

https://collect.getmygateway.com/first-step

Source : icilome.com