Le Conseil de l’Entente se prononce sur le scrutin législatif

0
415


Ce samedi à Lomé, pendant que les chefs d’Etats de la CEDEAO se sont réunis pour leur 54ème sommet, la mission d’observation électorale du Conseil de l’Entente a rendu son rapport qui stipule que le scrutin du 20 décembre dernier s’était déroulé dans des « conditions optimales ».

Le scrutin s’est déroulé dans le calme et la transparence, telle est la lecture qu’a pu faire cette organisation. Le chef de la mission d’observation électorale du Conseil de l’Entente, Yao Kouamé (d’origine ivoirienne), a déclaré à cet effet que les résultats proclamés sont issus des suffrages exprimés.

Yao Kouamé a invité les acteurs politiques à renouer avec le dialogue pour une application consensuelle de la feuille de route de la CEDEAO.

Un constat se dégage au lendemain de ces élections législatives controversées, boycottées massivement par les Togolais. C’est qu’en fin de compte, toutes les missions d’observation électorale sont unanimes que les opérations de vote sont équitables et régulières.

Visiblement, le fort taux de bulletins nuls, le boycott massif par les populations togolaises et les quelques incidents notés ici et là ne font pas partie de leurs préoccupations. Que ce soient la CEDEAO, le Conseil de l’Entente, l’UA, les élections législatives du 20 décembre 2018 au Togo sont libres et démocratiques.

L’expression des Togolais, cette volonté de ne pas participer et être complice de la mascarade sont minimisées par toutes ces missions.

Nicolas

Source : www.icilome.com