Le CHR de Dapaong en phase de contractualisation

40

Après les CHR d’Atakpamé, de Blitta et le CHU Sylvanus Olympio, c’est le tour du CHR de Dapaong de faire son entrée dans la phase de contractualisation.

Le CHR de Dapaong, qui garde son statut public, sera désormais géré par l’Organisation internationale pour la gestion hospitalière (OIGH) avec pour objectif d’assainir les finances et d’améliorer la prise en charge des patients.

Dans cette phase de contractualisation, l’OIGH ne fera aucun investissement financier. L’Etat assurera le paiement des salaires et les primes de motivation des agents émargeant sur le budget public.

Le ministre en charge de la Santé, Mustapha Mijiyawa, précise que « le but de la contractualisation est d’harmoniser les ressources par rapport aux prestations et à la satisfaction des populations ».

Selon lui, « Cette approche va permettre à l’hôpital de dégager plus de bénéfices et d’investir dans un fonctionnement optimum, l’objectif étant la satisfaction de la population et d’arriver à une meilleure gestion des hôpitaux publics ».

La direction du CHR de Dapaong et son personnel assurent apporter leur soutien à la réussite de cette approche « pour davantage de satisfaction, et du bien-être sanitaire de la population.

A en croire les chiffres, ce centre de santé situé dans la région des Savanes, a fait 20.478 consultations, accueilli 12.025 patients hospitalisés en 2017. On y note un taux de mortalité hospitalière de 4,7% contre 12,9% de mortalité néonatale.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here