L’art du compromis

211

Les trois représentants désignés par la coalition de l’opposition et validés par l’Assemblée nationale pour siéger à la Commission électorale (Céni) prêteront serment jeudi devant la Cour constitutionnelle.

Il s’agit de deux membres de partis extra-parlementaires (CDPA et PNP) et d’un personnalité de la société civile (APED).

Mais l’affaire n’est pas terminée. La coalition réclame 5 sièges pour l’opposition parlementaire, ce qui suppose le départ du représentant de l’UFC.

L’UFC est une formation de l’opposition qui n’est pas membre de la coalition. Le blocage n’a pas été résolu. Les députés doivent se réunir dans les jours à venir pour tenter de trouver un compromis.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here