L’ancien chef de la diplomatie sénégalaise arrêté pour corruption aux Etats-Unis

L’inculpation est lourde. Les autorités judiciaires américaines ont arrêté Cheikh Tidiane Gadio et l’homme d’affaires chinois Chi Ping Patrick Ho pour des faits de corruption. Cette affaire débute en 2014 quand, à la tête de l’entreprise The Energy Company, monsieur Ho souhaite décrocher des contrats pétroliers au Tchad.

D’après les enquêteurs du FBI, Gadio aurait joué un rôle de lobbyiste. « The Energy Company a versé un pot-de-vin de deux millions de dollars au président tchadien en échange de sa bienveillance envers les intérêts de l’entreprise », indique le document publié par la justice américaine. L’ancien ministre sénégalais des Affaires étrangères aurait en personne amené la somme au président Déby et encaissé à titre personnel 400 000 dollars.

Cheikh Tidiane Gadio n’est pas cité dans le second dossier. Son co-inculpé, Chi Ping Patrick Ho aurait versé un demi-million de dollars à Sam Kutesa, ministre ougandais des Affaires étrangères, pour obtenir là encore des contrats pétroliers. Aux Etats-Unis, ce type de faits de corruption est passible de 20 ans de prison.

CamerounWeb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.