L’ANC se joint à la condamnation des «  »pratiques illégales du gouvernement » »

1391

Le parti de Jean-Pierre Fabre ne compte pas rester en marge des condamnations de la répression qui s’est abattue Samedi dernier sur les responsables et militants du PNP et les arrestations qui s’en ont suivi.

Dans un communiqué intitulé «  »L’ANC condamne la répression des manifestations du PNP » », le parti de l’ancien chef de file de l’opposition dit être «  » vivement préoccupée par le fait que le gouvernement continue de s’illustrer dans les violations des droits et libertés des citoyens, notamment par la répression des manifestations publiques pacifiques, les intimidations, les mesures liberticides des préfets et des chefs traditionnels, les arrestations intempestives, les passages à tabac et autres exactions » ».

Ainsi, il «  »dénonce et condamne la répression des manifestations du 13 avril 2019, organisées par le PNP et qui s’est soldée par un mort, plusieurs blessés graves et des arrestations » ». Dans la.même dynamique, Fabre et ses camarades de lutte dénoncent aussi «  »les pratiques illégales du gouvernement qui consistent à déployer systématiquement des forces militaires pour assurer le maintien de l’ordre public, comme ce fut le cas aux manifestations du PNP, et le 14 avril 2019, au meeting de l’ANC à Atakpamé, où une forte présence d’hommes armés et en tenue de guerre était visible dans toute la ville » ».

Ils en appellent dès lors «  »le gouvernement à un respect scrupuleux du droit de manifester pacifiquement inscrit dans la Constitution et dans les lois en vigueur » »afinde sauver «  »la paix et de la cohésion nationale » ».

Vaut mieux tard que jamais.

T228

Source : telegramme228.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here