La SAFER auditera les travaux d’entretien routier qu’elle a financés entre 2017-2018

66

Il sera procédé tout prochainement à l’audit technique et financier des travaux financés par la Société autonome de financement de l’entretien routier de la période allant de 2017 à 2018, annonce cette institution.

On saura un peu davantage sur l’audit technique et financier des travaux réalisés entre 2017 et 2018 et financés par la Société autonome de financement de l’entretien routier dans les prochaines semaines.

Concrètement, la SAFER, informe dans un document, qu’un audit va être fait des programmes d’entretien routier. Lesdits programmes sont réalisés par la Direction générale des travaux publics. Il est question également des activités du Centre régional de formation en entretien routier « CERFER). En enfin, le contrôle du processus de passation des marchés publics.

L’audit se fera à trois (3) niveaux notamment « l’analyse de tout le processus de réalisation des projets sélectionnés, projets terminés ou en cours (de la signature des marchés ou contrats jusqu’à la réception des travaux),… le contrôle de la régularité des procédures de passation des marchés et contrats, la conformité technique des travaux exécutés selon les différentes clauses du marché ; le respect des coûts et délais d’exécution des travaux ; la situation financière des projets, …, cette mission d’audit devrait permettre d’évaluer la conformité des prestations par rapport aux critères décrits aux cahiers de charge relatifs aux projets », précise le site d’information togofirts.com.

La SAFER, ancêtre du Fonds d’entretien routier créé en 1997, a pour rôle de mobiliser des fonds, financer l’entretien courant et périodique de l’ensemble du réseau routier togolais, exploite les postes de péage existants et finance la construction de nouveaux postes de péage.

Aujourd’hui, officiellement, la capacité de financement de l’entretien routier est estimée à 30%. Cette société est alors appelée à couvrir progressivement et de façon durable les 80% restants.

A.H.

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here