La propreté est la moitié de la santé

64

Les pouvoirs publics s’emploient à améliorer l’assainissement dans les grandes villes. L’hygiène est évidemment une priorité. Mais l’Etat, malgré de lourds investissements dans secteur, ne pourra réussir qu’avec la collaboration de la population.

Ce n’est pas encore le cas. Dans de nombreux quartiers de Lomé et d’autres villes, les caniveaux sont utilisés comme dépotoirs et les eaux usées s’y déversent. Et peu importe si des commerçants de produits frais sont installés à proximité et que des enfants les utilisent comme terrain de jeu avec des conséquences graves pour la santé.

Pour les responsables du ministère de la Santé, une prise de conscience des habitants est absolument nécessaire.

Mais en dépit des campagne d’information à répétition, le réflexe n’est toujours pas intégré.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here