La médecine n’est pas toute-puissante face à une personne souffrante

Le premier colloque international francophone sur les soins palliatifs pédiatriques s’est achevé mardi à Lomé.

‘Les soins palliatifs pour les enfants existent au Togo de façon informelle, mais nous voulons les institutionnaliser’, a indiqué le Prof. Mofou Belo, l’organisateur de la conférence.

Cette formalisation passe d’abord par une meilleure formation des personnels de santé et des étudiants en médecine et par une capacité d’écoute et de compréhension des enfants.

Le concept de soins palliatifs est un concept aussi vieux que l’humanité puisqu’il consiste à aider chaque personne à vivre pleinement sa fin de vie quand la médecine est incapable d’assurer la guérison de la maladie et que celle-ci amène l’individu à une mort assurée.

Force est cependant de constater que la mort d’un enfant, qui était autrefois fréquente et vécue comme une fatalité acceptée n’est aujourd’hui perçue que comme un échec médical par les soignants et une injustice inacceptable par les familles. La mort de l’enfant, qui était ‘une affaire de famille’ vécue au domicile, est progressivement devenue une affaire de professionnels de santé.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.