La maison de Dj Arafat a-t-elle été vidée par des proches et fans ? Son oncle dit ses vérités

70


Décédé, il y a près de 2 mois, Dj Arafat est toujours au cœur des discussions. Depuis quelques jours, une rumeur fait croire que la maison du défunt, où vit actuellement la veuve Carmen Sama, a été totalement vidée. Selon ces rumeurs persistantes, la maison aurait été dépouillée de meubles et autres effets personnels dont le lit conjugal de l’artiste.

Pour situer l’opinion, l’oncle du défunt, Pasteur Zopo Marc a décidé de s’exprimer au micron de . Sans détours, le porte-parole de la famille de feu Dj Arafat dévoile les vérités.

J’étais le premier membre de la famille qui était au chevet de l’artiste à l’hôpital, et le seul à donner l’information du décès de notre fils aux autorités. Après les funérailles, j’ai été également la dernière personne de la famille à quitter la maison de notre regretté. J’ai donc tout suivi et je suis la personne la mieux placée pour parler de ce qui s’est passé à son domicile durant toute cette période, assure l’oncle au micro du site.

 Les premiers biens d’Arafat à être mis en lieu sûr sont les 2 voitures et la seconde moto de l’artiste raconte l’oncle du défunt, M. Zopo Marc : Juste après le décès de notre regretté fils, vu le monde fou qui était présent devant la maison, la famille a demandé à Landry Agban de mettre en lieu sûr les 2 véhicules et la seconde moto de Didier. Avec le mécanicien de Didier (Arafat) du nom de Boukary, ils ont pu sortir la voiture, mais très difficilement. Dehors, le bruit courait déjà que les voitures d’Arafat avaient été emportées.

Au micro du site ,  l’oncle continue son récit : des jours après, on a ensuite demandé à Vanessa, une proche amie de Didier de récupérer les voitures et la moto chez Boukary et les conduire chez le ministre Hamed Bakayoko. À ce jour donc, les 3 engins roulants d’Arafat, voitures et motos sont chez le ministre, son parrain, révèle l’oncle.

Sur la polémique relative aux meubles et trophées de l’artiste, l’oncle, Mr Zopo Marc s’est voulu très clair. Ecoutez, Arafat n’était dans une maison garnie de meubles. En termes de meubles, notre fils était assez sobre, il avait juste un écran plasma, son canapé et une table à manger au salon, c’est tout. A un moment donné vu le monde de visiteurs, on a fait monter ces meubles-là dans la chambre conjugale. On a entendu dire que son lit a été emporté. Je vous assure, personne n’est venu récupérer un quelconque lit chez lui. Carmen était bel et bien à la maison, pourquoi des gens viendraient récupérer son lit conjugal ? Dans notre famille, on n’a pas cette éducation-là, s’est insurgé l’oncle.

Il revient sur la polémique de la prétendue disparition des trophées de l’artiste : Durant la période des obsèques, c’est sa mère Tina elle-même, qui a bien voulu récupérer tous ses trophées et les mettre en lieu sûr. Les trophées sont bel et bien avec Tina, la mère de l’artiste, confirme le Pasteur.

Enfin, le porte-parole de la famille n’a pas manqué de faire un commentaire sur la polémique du fameux coffre-fort de l’artiste qui existerait à son domicile d’Angré : « Les gens racontent ce qu’ils ne savent pas. Viberadio, cette affaire de coffre-fort, je ne sais pas d’où ça sort ? Ceux qui font de telles affirmations ont-ils déjà habité la maison de Didier ? Moi-même c’est sur les réseaux sociaux que j’apprends cela. Arafat avait-il un coffre-fort à la maison, et personne ni sa famille, ni ses proches collaborateurs n’ont récupéré ce fameux coffre ? Que les gens arrêtent. Qu’ils arrêtent toute cette propagande. Personne n’est donc venu vider la maison de Didier. J’ai été et je le répète, le dernier à quitter son domicile », a laissé entendre l’oncle du défunt.

Source : l-frii.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here