La Gambie appelle Faure Gnassingbé à quitter le pouvoir

Les autorités gambiennes appellent le chef de l’Etat togolais à prendre la voie de la sagesse, en démissionnant. C’est par la voie du ministre gambien des Affaires étrangères.

C’était hier lundi dans un entretien accordé à l’agence de presse Reuters que Ousainou Darboe, ministre gambien des Affaires étrangères, a demandé à Faure Gnassingbé de démissionner.

Pour lui, l’Union africaine (UA) et la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) doivent persuader le chef de l’Etat togolais à quitter le pouvoir.

Le Togo est en crise depuis plus de deux mois. Des manifestations de contestations du pouvoir de Faure Gnassingbé se multiplient à travers tout le pays. Le peuple togolais réclame le retour à la Constitution de 1992 qui limite le mandat à deux, la révision du cadre électoral, etc.

Faure Gnassingbé s’entête et son régime réprime violemment les manifestations pacifiques, faisant déjà plus d’une dizaine de morts, de nombreux blessés graves et des réfugiés.

La sortie du ministre gambien des Affaires étrangères montre clairement la position de Banjul où Adama Barrow avait connu la situation similaire avec l’ancien président, Yahya Jammeh.

I.K

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.