La Franco-Togolaise Clarisse Agbegnenou rejoint les athlètes au Musée Grévin

Le doublé en cire de la franco-togolaise, championne olympique de judo, Clarisse Agbegnenou a été inauguré le lundi 03 octobre 2022, au Musée Grévin de Paris. Elle devient ainsi la dernière sportive à avoir sa statue au Musée Grévin de Paris.

Clarisse rejoint le cercle très fermé des sportifs qui ont déjà leur statue au musée Grévin à Paris, à l’instar de son homologue masculin Teddy Riner, qui a également remporté cinq médailles d’or aux Championnats d’Europe, Tony Parker, Camille Lacourt, Kylian Mbappé, Lionel Messi, Cristiano Ronaldo, Pelé, Renaud Lavillenie ou encore Martin Fourcade.

Le champion olympique de judo d’origine togolaise a fait son entrée au musée Grévin en début de semaine.

Clarisse Agbegnenou, 29 ans, détient le meilleur palmarès du judo féminin français avec cinq titres mondiaux, cinq titres européens et deux médailles d’or remportées aux Jeux de Tokyo l’an dernier, dont le titre individuel (-63 kg).

« C’est un pari gagné, c’est tellement bien réalisé ! Du coup, il n’y aura pas de prise de judo (sur ma statue) », a plaisanté la judoka dans des propos rapportés par L’Équipe.

«C’est un véritable honneur, ce n’était pas un rêve pour moi. Mais je suis tellement fière de me dire que je vais pouvoir aller au musée et dire « Waouh, c’est moi ! », a-t-elle ajouté selon les mêmes sources.

https://platform.twitter.com/widgets.js

Aucune sportive n’y avait été plus représentée depuis la tenniswoman Amélie Mauresmo et la cycliste Jeannie Longo. La dernière Clarisse devient aussi la judokate au Musée après Brigitte Deydier en 1988.

Source : icilome.com