La destination Togo de plus en plus dans l’agenda des touristes

La destination Togo de plus en plus dans l’agenda des touristes

Ils sont de plus en plus nombreux à s’intéresser non seulement à la capitale togolaise, mais aussi ces autres villes du pays qui présentent des variétés sur les plans culturel et humain. Le tourisme, entre-temps en difficulté à cause des crises politiques des années 90 et début 2000, renaît peu à peu de ses cendres.

Le Togo regorge de nombreux sites touristiques qui attirent davantage les Européens, les Américains, les Asiatiques et même les Africains. On les retrouve un peu éparpillés sur le territoire, se frottant avec les cultures et les hommes et femmes qui les portent.

La modernisation de l’aéroport de Lomé et la réputation du port autonome de Lomé sont des atouts par lesquels ces touristes arrivent en grand nombre chaque année. Ils choisissent souvent la ville de Kpalimé pour son climat agréable, avec les cascades, le château Vial, la vie dans les verdures aux pieds des montagnes, etc.

Egalement, la région de la Kara est prisée par les touristes. Ces derniers sont surtout fascinés par les Tatas Tamberma (ces cases construites en de pyramides, par exemple), le parc animalier de Sarakawa, la forge de Tcharè, le marché des ignames à Bassar, etc. La période des Evala enregistre plus de touristes dans la ville de Kara. Ces cérémonies en l’honneur du jeune garçon kabyè (Evalo), avec les luttes à l’appui, font beaucoup déplacer des étrangers dans cette ville.

Un peu avant Kara, ces touristes font une petite escale dans la région Centrale, où Sokodé attire leur curiosité. Cette ville, en majorité musulmane, dégage une diversité de danses et des chants incroyables avec des chevaux entraînés pour ce faire. Lors du festival des couteaux, ces musiques et danses traditionnelles qu’on ne rencontre nulle part ailleurs au Togo, font sortir des femmes qui portent des voiles sur des tenues magnifiques très colorées. La réserve de Fazao-Malfakassa et les marchés de Tchamba et de Sokodé impressionnent également dans la région.

Ces déplacements sur le territoire togolais, à la rencontre de ces diversités culturelles, ne sont possibles que grâce aux concours des agences de voyages crédibles qui officient sur place. Ces agences, comme on le voit ailleurs avec voyage vietnam et aujourdhui le monde, disposent de véhicules bien sécurisés, avec des guides touristiques expérimentés.

Le tourisme togolais est aujourd’hui concurrencé dans la sous-région par le Bénin, la Côte d’Ivoire et autres. Il fait quand même son chemin.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.