La DCPJ ferme une fausse pharmacie à Adidogomé

La DCPJ ferme une fausse pharmacie à Adidogomé

En mai dernier, la Direction Centrale de la Police Judiciaire (DCPJ) a procédé à la fermeture d’une pharmacie illégale à Adidogomé. L’information a été révélée par un confrère dans une de ses publications.

Importante saisie de faux médicaments

Les agents de la Direction centrale de la Police Judiciaire ont mis la main sur plusieurs tonnes (5,5) de médicaments contrefaits du 17 au 22 mai derniers, rapporte togobreagnews.

La saisie qui s’est déroulée dans la capitale togolaise, selon cette source, comprend : des antianémiques, des vitamines, des antibiotiques, des stimulants d’appétit, des expectorants, des antitussifs, des anticoliques, des antipaludiques, des antalgiques, des antihelminthiques, des antalgiques + anti inflammatoires (AINS), des glucocorticoïdes, des compléments alimentaires…

Fausse pharmacie

L’enquête de la DCPJ l’amène à découvrir une pharmacie illégale sise à Adidogomé qui avait dans ses locaux plusieurs tonnes de médicaments de qualité douteuse.

A en croire les informations, les faux « médicaments proviendraient de plusieurs laboratoires, notamment Letap Accra Ghana, Mgp Ghana, Softhealth, Nigeria, Olodi Apapa Lagos, Socomed Pharma Inde, Mmc Mahmrn China, Quighai Baoji Pharmaceutical China, Ppl Lagos Nigeria, Ibu Pharm Nigeria Limited, Shanghai Pharmaceutical China ».

Les investigations ont également permis d’interpeller 4 personnes qui devront répondre aux questions du Procureur de la République.

A.H.

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.