La Cour d’assises de Lomé ouvre ses audiences publiques

0
325
La Cour d’assises de Lomé ouvre ses audiences publiques

La Cour d’Assises de la Cour d’Appel de Lomé a ouvert, hier lundi à Lomé, la session 2019 de ses audiences publiques. L’opération durera 3 semaines.

Selon la Cour, au total 64 dossiers seront traités et jugés au cours de ces 3 semaines. Parmi ces dossiers, 25 sont relatifs aux trafics de stupéfiants, 18 pour atteinte à la vie des personnes, 7 pour pédophilie, 7 dossiers liés au viol, 3 aux infractions contre les biens, 2 pour traite des personnes, 1 pour proxénétisme et 1 pour détournement de deniers publics.

Faisant le bilan par rapport à la session 2018, le procureur général près la Cour d’Appel de Lomé, Kodjo Garba Gnambi, a relevé que cette année, les infractions relatives aux stupéfiants sont passées de 18 à 25, celles relatives à la pédophilie de 14 à 7, d’atteinte à la vie de 13 à 18. Les dossiers relatifs au viol n’ont ni évolué ni régressé (7).

Le procureur général près de la Cour d’Appel invite ses collègues magistrats à traiter ces 64 dossiers avec professionnalisme. Il les a également exhortés à ne pas transformer la Cour en une simple formalité.

Notons que la session des audiences publiques de la Cour d’Assises de Lomé prendra fin le 4 août prochain.

Source : www.icilome.com