La CENI se met en branle sans 5 membres de l’opposition togolaise

Douze (12) membres de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) ont prêté serment vendredi devant la cour constitutionnelle du Togo. C’était en présence  des autorités gouvernementales, des ambassadeurs accrédités au Togo et les présidents des institutions de la République.

Conformément à l’article 14 du code électoral ces membres élus le 12 octobre dernier par l’Assemblée nationale ont juré de remplir fidèlement et en toute impartialité les fonctions de membre de la CENI dans le respect de la Constitution et du code électoral.

La nouvelle équipe est chargée d’organiser et de superviser les prochaines élections au Togo dans les douze prochains mois.

Pour l’heure, le nombre devant composer cette CENI est incomplet. L’opposition qui s’inscrit dans une logique du boycott du probable référendum qui se profile à l’horizon refuse de se faire représenter.

Pour Abdou Assouma, l’institution qu’il dirige est toujours disponible à recevoir le serment des 5 autres membres restants  s’ils revenaient sur leur décision.

Avec cette cérémonie de prestation de serment, le gouvernement affiche une nouvelle volonté d’aller au référendum alors que l’opposition est toujours dans la rue exigeant le retour de la Constitution de 1992 et le vote de la diaspora entre autres revendications.

TogoBreakingNews.info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.