La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

La Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) a accordé jeudi un prêt de 5 milliards de Fcfa à la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET).

L’argent servira, d’une part, à moderniser le réseau et d’autre part à combattre les branchements anarchiques baptisés ‘toiles d’araignées’ qui font perdre des milliards à l’opérateur.

Mais l’objectif, à terme, est que les pirates deviennent des clients et optent pour des raccordements légaux.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.