La CEET veut mettre fin aux branchements illégaux

0
348

La Banque d’investissement et de développement de la Cédéao (BIDC) a accordé jeudi un prêt de 5 milliards de Fcfa à la Compagnie d’énergie électrique du Togo (CEET). 

L’argent servira, d’une part, à moderniser le réseau et d’autre part à combattre les branchements anarchiques baptisés ‘toiles d’araignées’ qui font perdre des milliards à l’opérateur.

Mais l’objectif, à terme, est que les pirates deviennent des clients et optent pour des raccordements légaux.

Republic Of Togo