Komi Wolou : « Le régime n’a remis de sous à qui que ce soit pour acheter des billets »

0
888
Komi Wolou : « Le régime n’a remis de sous à qui que ce soit pour acheter des billets »

La délégation de la coalition des 14 partis politiques de l’opposition togolaise qui a fait le déplacement de Paris en France pour discuter de la crise sociopolitique togolaise avec le président guinéen, Alpha Condé, a-t-elle voyagé avec des billets d’avion achetés par le pouvoir de Lomé ?

Cette question soulevée vendredi dernier par le journal d’investigation français, « La lettre du continent », et qui fait des vagues depuis, s’est encore invitée ce dimanche dans l’émission « D 12 » de la radio Pyramide FM.

Pr Komi Wolou, secrétaire national du Pacte socialiste pour le renouveau (PSR), parti membre de la coalition, n’y voit que des « polémiques inutiles » à l’origine desquelles se trouvent des gens qui veulent diviser l’opposition et l’éloigner de son but, celui d’obtenir les réformes politiques qu’il faut pour le Togo. « Plusieurs ne veulent pas que nous restions unis parce que c’est de cette union que nous pouvons changer les choses », a-t-il précisé.

« Absolument certain » que le régime n’a remis de sous à qui que ce soit pour acheter des billets, le doyen de la Faculté de droit de l’Université de Lomé dit qu’à supposer que pour ce voyage relatif à la discussion des problèmes qui minent le Togo, c’est l’Etat qui s’est chargé d’acheter des billets pour la délégation de l’opposition, il n’y a pas de quoi s’alarmer dans la mesure où c’est l’Etat qui débourse l’argent et non un individu.

« Cela ne suffit pas pour que l’opposition brade ses revendications, loin s’en faut ! », a-t-il tenu à rappeler.

Il a invité le peuple togolais à faire attention : « des gens se saisissent de cette affaire et usent de manœuvres pour diviser l’opposition togolaise. Nous devons rester unis pour obtenir les réformes souhaitées », a-t-il relevé.

Selon les informations données par l’agrégé en droit privé, Brigitte Adjamagbo Johnson, la coordinatrice de la coalition des 14 partis politiques est déjà de retour à Lomé et la délégation sera au complet à Lomé d’ici la fin de cette journée de dimanche. La coalition tiendra sa première réunion d’après ce déplacement au plus tard ce lundi 27 décembre.

Source : www.icilome.com