Kémi Séba : « je passerai au Togo dans les semaines à venir »

Le Français d’origine béninoise dénonciateur de la ‘Françafrique’, qui a brûlé un billet de 5000 Fcfa pour dénoncer la politique monétaire française écrit sur sa page Facebook : « Je passerai au Togo dans les semaines à venir. Car il est vital que les forces s’unissent ». Le président de l’ONG Urgences Panafricanistes (URPANAF) apporte son soutien sans faille au peuple togolais.

La situation togolaise va au-delà des frontières et touche particulièrement tous ceux qui ont soif de la liberté et veulent venir à bout des dictatures qui maintiennent les peuples africains sous le joug de la servitude. Après plusieurs soutiens, en l’occurrence celui du chanteur ivoirien Tiken Jah- Fakoly, l’initiateur du Front anti-FCFA projette venir au Togo pour prêter main forte au peuple.

Et de dénoncer : « Le martyr du peuple togolais n’est rien d’autre que le martyr du peuple africain dans sa globalité, qui ne veut plus des dictatures déguisées en démocratie, et encore moins du système de la Françafric qui les maintient en place »!

Ces dirigeants sont « Faure Gnassingbé, Sassou Nguesso, Ouatarra, Ali Bongo, Maquis Sale (Macky Sall), Issoufou etc, à très vite…. Ce qui se trame au sein de la jeunesse africaine n’est pas une momentanée révolte énergique, mais bel et bien une révolution historique et civique. Qui fera en sorte que ceux qui ont opté pour la soumission devront bientôt proclamer leur démission ».

M E

Lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.