Kako Nubukpo fidèle à ses convictions

La nouvelle de son licenciement de l’Organisation Internationale de la Francophonie se répand depuis vendredi comme une traînée de poudre. Pour une fois encore, ce fieffé pourfendeur du F CFA perd un poste à cause de son activisme. Chose qu’il prend avec philosophie.

Dans un tweet très suivi (commenté et partagé) ces dernières 24 heures, le professeur Kako Nubukpo présente l’altercation qui se pose éventuellement entre les ambitions et les convictions d’une personne.

Tout individu a le choix de vivre pour ses ambitions ou ses convictions. À chaque fois que les deux sont entrées en contradiction, j’ai choisi d’être le porte-voix de mes convictions. Je n’ai pas d’ennemis, j’ai juste des valeurs, des principes et une passion : l’Afrique. Merci., écrit-il.

Sa tribune dans le journal français Le Monde en réponse à la sortie de Emmanuel Macron au sujet du F CFA aura donc coûté à l’économiste son poste de Directeur de l’Economie Numérique à l’OIF

Dans son engagement, le professeur démontre sans cesse que le F CFA et surtout la stabilité de cette monnaie n’est qu’au service des riches et des multinationales françaises dans les pays africains qui ont cette monnaie en partage.

A. Lemou

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.