Jeux de la Solidarité Islamique à Konya : 09 athlètes représentent le Togo dans 03 disciplines

La 5ème édition des Jeux de la Solidarité Islamique aura lieu du 09 au 18 août 2022 à Konya, en Turquie. Le Togo participera à ce grand rendez-vous sportif avec neuf (09) athlètes inscrits dans trois (03) disciplines.

Ils seront quatre (04) femmes et cinq (05) hommes à défendre les couleurs nationales dans le cadre des 5èmes Jeux de la Solidarité Islamique qui se dérouleront 09 au 18 août prochains à Konya, en Turquie.

Inscrits dans trois (03) disciplines sportives, à savoir l’athlétisme, le tennis de table et le para-athlétisme, nos compatriotes poursuivent leurs préparatifs et s’entraînent intensément en vue de représenter dignement notre pays à ces Jeux. « Les athlètes que nous engageons pour les Jeux de Konya sont en bonne forme. Ils nous séduisent par leurs performances au quotidien et nous prouvent chaque jour que nous pouvons valablement compter sur eux. », a déclaré M. Deladem AKPAKI, Président du Comité National Olympique du Togo (CNO-TOGO).

« A Konya, ils ont l’objectif d’aller le plus loin que possible dans la compétition. Nous mettons toutes les chances de notre côté pour des résultats meilleurs », ajoute-t-il.

Les athlètes qui vont représenter le Togo à cette grande compétition sportive internationale sont les suivants :

Tennis de table

  1. Atarou ASSOU (M) : Numéro 1 du classement national ces trois dernières années et médaillé de bronze aux championnats d’Afrique de 2018, Catégorie Junior, notre pongiste évoluera en single et double en tennis de table aux Jeux de Konya 2021 ;
  2. Mawussi Komi AGBETOGLO (M) : Médaillé de bronze aux championnats d’Afrique par équipe de 2018 et 2019, nanti d’une belle expérience aux Jeux Olympiques de Londres 2012, il est le second pongiste engagé aux Jeux de Konya 2021 en tennis de table dans les épreuves single et double ;

Athlétisme

  • Akouvi Judith KOUMEDJINA (F) : Médaillée d’argent au 100m et de bronze au 200m aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin qui ont connu la participation de quatre (04) pays africains, notre championne nationale est l’un des talents en constante progression. A Konya 2021, elle est engagée dans les épreuves du 100m et 200m ;
  • Médard Kossi NAYO (M) : Médaillé d’or aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin et auréolé de plusieurs participations à des compétitions internationales où il a amélioré son chrono, notre sprinter participera aux Jeux de Konya 2021 dans les épreuves du 100m et 200m en athlétisme ;
  • Maheza ANAMING (F) : A ces Jeux de Konya, notre compatriote évoluera dans son domaine de prédilection, l’épreuve du 5000 m. Très attendue et plusieurs fois médaillée lors des compétitions sportives majeures dont les marathons d’Eiffage au Sénégal et en Gambie, elle a l’occasion de confirmer sa belle progression et de prouver tout le bien qu’on pense d’elle ;
  • Fayza ISSAKA ABDOUKERIM (F) : Avec une participation aux championnats d’Afrique en Ile Maurice, la médaillée d’or aux récents championnats nationaux d’athlétisme du Bénin est engagée aux Jeux de Konya 2021 dans les épreuves de saut en longueur et triple saut.
  • Naomi Akossiwa Elise AKAKPO (F) : Elle est l’une des attractions du côté de la délégation togolaise. Après sa récente participation aux championnats du monde d’athlétisme à Eugène (USA) sous les couleurs du Togo, la vicechampionne de France U23 en titre sera sur la piste aux Jeux de Konya 2021 dans l’’épreuve du 100m haies.

Para athlétisme

  • Ayao Sévérin KANSA (M) : Para-athlète, notre compatriote s’est inscrit en saut en hauteur T47. Pour ces Jeux de Konya 2021, il s’entraîne dans le cadre d’un stage intense de plusieurs mois sous la houlette d’encadreurs sportifs de renom.
  • Téyi Dieu Donné LAWSON (M) : C’est le second para-athlète qui représentera notre pays à ces Jeux de la Solidarité Islamique Konya 2021. Egalement engagé en saut en hauteur T47, il participe aussi activement à un stage d’entraînement dans la droite ligne des préparatifs à ces Jeux.

Après la reprise des activités sportives longtemps suspendues à cause de la crise sanitaire liée à la Covid-19, les 5èmes Jeux de la Solidarité Islamique constituent une grande opportunité pour nos athlètes de se confronter à d’autres, afin de jauger de leur état de forme réelle dans le cadre des préparatifs des prochains Jeux Olympiques et Paralympiques Paris 2024 qui vont clôturer l’olympiade 2021-2024.

Vingt-quatre (24) disciplines sportives dont quatre (04) paralympiques sont inscrites au programme, avec 6000 participants de 56 pays attendus. Il y aura en bonus une démonstration sportive du tir à l’arc traditionnel turc. Initialement prévue pour se tenir en 2021, cette cinquième édition a été reportée en 2022 à cause de la pandémie de la Covid-19.

Rappelons que le Togo avait pris part à la quatrième édition des Jeux de la Solidarité Islamique de Bakou, en Azerbaïdjan, du 12 au 22 mai 2017, avec huit (08) athlètes dont six (06) hommes et deux (02) femmes qui avaient défendu les couleurs nationales dans cinq (05) disciplines sportives, à savoir l’athlétisme, le judo, le tennis de table, le lancer en fauteuil roulant et le zurkaneh, un sport traditionnel azerbaidjanais.

Les Jeux de la Solidarité Islamique sont la propriété de la Fédération Sportive de la Solidarité Islamique (FSSI) créée en 1981 par les pays membres de l’Organisation de Coopération Islamique (OCI).

Source : icilome.com