Jean-Pierre Fabre : « Le RPT/UNIR a été remis à sa place »

0
1580


Le président guinéen, Alpha Conde, l’un des facilitateurs de la crise politique togolaise vient de clore le débat sur l’organisation des élections législatives avant fin novembre 2018. Sa réaction sur RFI, indiquant que les facilitateurs n’ont jamais demandé au gouvernement d’organiser les élections avant fin novembre, contrairement à ce que soutient le régime de Faure Gnassingbé, a été très appréciée par la Coalition des 14.

A la suite de la Coordinatrice de la Coalition des 14 partis de l’opposition, le chef de file, président de l’Alliance nationale pour le changement (ANC), Jean-Pierre Fabre se réjouit de cette sortie du président guinéen. Pour lui, Alpha Conde connaît bien le régime togolais.

« Aujourd’hui, tout le monde se rend compte que la facilitation n’a pas tenu compte de la perversité du régime RPT/UNIR avant de faire cette suggestion puisqu’elle s’est dit persuadée que toutes les conditions doivent être réunies avant qu’on aille aux élections », a-t-il souligné.

Selon Jean-Pierre Fabre, plus besoin de faire de la polémique sur le sujet. Le régime ne peut que faire profile bas. « Cette sortie vient de clore ce débat, et c’est le RPT/UNIR qui a été remis à sa place », a-t-il insisté.

I.K

Source : www.icilome.com