Investir, c’est maintenant

35

Le rideau est tombé sur le premier Forum économique Togo-Union européenne. C’est l’heure du bilan et surtout de savoir comment faire fructifier cet événement pour attirer les investissements.

Côté chiffres, 1.250 personnes étaient présentes, dont 410 Européens venus des 28 pays de la zone.

Selon l’UE, ce Forum a permis un certain rayonnement international du Togo. Mais le plus dur reste à faire.

‘C’est le suivi qui est désormais nécessaire et important. Nous allons tout faire pour que le maximum de projets soit financé par le plan d’investissement extérieur de l’UE’, a indiqué s, le chargé d’affaires a la délégation de l’Union européenne à Lomé.

Cette stratégie s’appuiera sur la toute nouvelle Chambre de commerce européenne au Togo. Elle doit être le catalyseur des investissements. Autre acteur majeur, la cellule climat des affaires qui dépend de la présidence de la République.

L’enthousiasme est partagé par l’ensemble des intervenants. La Chambre de commerce et d’industrie du Togo (CCIT) et le ministère du Commerce qui parle d’une ‘nouvelle dynamique’.

Reste à faire venir les investisseurs dans les domaines prioritaires contenus dans le plan national de développement. Il s’agit, notamment, des activités logistiques et de services, de l’agriculture et de la petite industrie.

Le Togo est à la recherche de 8 milliards d’euros venant du secteur privé.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.