Inclusion financière : le gouvernement insiste sur la rigueur professionnelle des prestataires

Inclusion financière : le gouvernement insiste sur la rigueur professionnelle des prestataires

(Togo Officiel) – Premier en inclusion financière dans l’espace Uemoa, le Togo veut renforcer ses acquis dans le secteur en misant sur la bonne gouvernance des prestataires de services financiers (PSF), partenaires des structures étatiques dédiées.

Une rencontre a ainsi été organisée en fin de semaine dernière entre la ministre de l’inclusion financière et les principaux responsables des PSF. Objectif, rappeler à ces derniers toutes l’importance que le gouvernement accorde à la rigueur professionnelle à tous les niveaux du secteur. « Ce qui pose surtout problème, c’est le non fonctionnement des organes de gouvernance et des instances de contrôle dans certaines institutions », a indiqué Mazamesso Assih, avant de rappeler que la bonne gouvernance des PSF constitue un préalable exigé par les partenaires techniques et financiers, avant la mise à disposition conséquente de fonds pour soutenir l’inclusion financière.

Pour rappel, le gouvernement est resté au chevet des différents PSF depuis le début de la crise à travers des reports d’échéances, des moratoires sur les intérêts, ou encore des bonifications.

Lire aussi:

Au Togo, la microfinance a le vent en poupe

FNFI : les voyants sont au vert

Source : RepubliqueTogolaise.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.