Gisement de pétrole au Togo: comprendre la nouvelle polémique

En 2018, en pleine crise politique, l’économiste togolais Thomas Koumou publie l’information selon laquelle le Togo extrait du pétrole en mer. Il s’était basé sur une publication de la banque de France qui aurait fait une erreur. L’information a été ensuite démentie par les autorités en charge du secteur.

L’économiste avait présenté ses excuses à l’époque. Mais en ce début d’année 2021, le débat revient au-devant de la scène suite à une sortie du ministre des Affaires étrangères du Togo, le professeur Robert Dussey sur une chaîne de télévision israélienne.

A LIRE AUSSI: [Secret de Palais]: loin du sérail, les nouvelles missions secrètes confiées à Reckya

Beaucoup de Togolais sont convaincus que le Togo extrait le pétrole dont la présence dans son sous-sol est confirmée par les autorités. Ils pensent qu’on leur cache l’existence de la manne pétrolière et qu’un groupe de personnes en profitent. Mais, est-ce possible ? les techniciens du ministère des Mines et des Energies avaient expliqué en 2018, que la profondeur du gisement rendait son exploration difficile et chère.

Le Togo serait donc à la recherche de sociétés pétrolières capables d’investir dans la poursuite de l’exploration et éventuellement de l’extraction. Il faut préciser que les organisations écologistes n’en voient pas l’intérêt. Le pétrole est en effet une énergie polluante et son exploitation détruit la biodiversité marine et côtière. La proposition que l’on fait aujourd’hui est son abandon.

A LIRE AUSSI: Tension entre ministres: le ministre Wateba déballe tout!

Pour revenir à l’intervention du ministre Dussey sur la chaîne israélienne i24 News, le pétrole aurait été présenté comme première ressource du sous-sol exploité par le Togo devant le phosphate. Et il semble que le professeur Robert Dussey aurait gardé le silence lorsque le journaliste a voulu aborder la question.

Beaucoup concluent que c’est un silence révélateur. « Qui ne dit rien consent », affirment certains. Comme d’habitude, la récupération politique n’est jamais loin. Nathanaël Olympio, le président du Parti des Togolais dans une sortie médiatique et sur son compte twitter affirme que l’extraction du pétrole dans les eaux togolaises est une réalité, et interpelle le gouvernement.

A LIRE AUSSI: [Mysticisme]: au palais, le fantôme d’Eyadéma résiste!

Il faut ajouter qu’en 2018, le ministère en charge du secteur avait expliqué que si le pétrole est souvent évoqué comme une ressource exploitée par le Togo, c’est à cause du pétrole en transit et qui est raffiné sur le territoire avant son convoiement vers d’autres destinations.

Togo Matin No 855

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.