Gilchrist Olympio prend sa retraite et demande à Faure Gnassingbé de prendre la sienne 28 novembre 2017

0
436

Gilchrist Olympio prend sa retraite et demande à Faure Gnassingbé de prendre la sienne                                                                             28 novembre 2017
Gilchrist Olympio, président de l’UFC

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Jusqu’à ce mardi, le peuple Togolais ne comptait pas le parti Union des Forces du Changement (UFC) dans le mouvement mondial de contestation de la dictature des Gnassingbé.

Il y a quelques heures, l’opposant charismatique Gilchrist Olympique, allié du pouvoir depuis quelques années, a annoncé sa retraite politique, au cours d’une conférence de presse tenue dans sa résidence à Lomé.A ce rendez-vous, le fils du père de l’indépendance du Togo a surpris plus d’un, lorsqu’il affiche un virage à 180° en demandant à son partenaire d’affaire politique, Faure Gnassingbé de ne pas se présenter en 2020. Pour enfoncer le clou, Gilchrist Olympio exige le retour à la CONSTITUTION DU 14 OCTOBRE 1992.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

L’étau se resserre ainsi autour de Faure Gnassingbé qui ne fait plus l’humanité au sein de la classe politique de l’opposition. En témoigne, le ralliement de l’UFC à la lutte que le peuple Togolais a enclenché avec ferveur et détermination depuis le 19 août 2017, à l’initiative du Parti National Panafricain ( PNP).

Togo-Online.co.uk