Gilchrist Olympio prend sa retraite et demande à Faure Gnassingbé de prendre la sienne 28 novembre 2017

Gilchrist Olympio prend sa retraite et demande à Faure Gnassingbé de prendre la sienne 28 novembre 2017
Gilchrist Olympio, président de l’UFC

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Jusqu’à ce mardi, le peuple Togolais ne comptait pas le parti Union des Forces du Changement (UFC) dans le mouvement mondial de contestation de la dictature des Gnassingbé.

Il y a quelques heures, l’opposant charismatique Gilchrist Olympique, allié du pouvoir depuis quelques années, a annoncé sa retraite politique, au cours d’une conférence de presse tenue dans sa résidence à Lomé.A ce rendez-vous, le fils du père de l’indépendance du Togo a surpris plus d’un, lorsqu’il affiche un virage à 180° en demandant à son partenaire d’affaire politique, Faure Gnassingbé de ne pas se présenter en 2020. Pour enfoncer le clou, Gilchrist Olympio exige le retour à la CONSTITUTION DU 14 OCTOBRE 1992.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

L’étau se resserre ainsi autour de Faure Gnassingbé qui ne fait plus l’humanité au sein de la classe politique de l’opposition. En témoigne, le ralliement de l’UFC à la lutte que le peuple Togolais a enclenché avec ferveur et détermination depuis le 19 août 2017, à l’initiative du Parti National Panafricain ( PNP).

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.