Ghana: un homme condamné pour avoir contaminé ses partenaires au VIH

67

Japhet, qui fréquentait deux femmes, leur a transmis le virus après leur avoir dit qu’il n’était pas porteur de la maladie. En février 2014, il avait été diagnostiqué avec le virus. A l’époque, il n’avait que 19 ans et il a choisi de garder son statut secret.

Le tribunal a révélé qu’Osei n’avait pas utilisé des préservatifs avec une jeune fille de 17 ans qu’il fréquentait. Il a également persuadé une autre femme d’avoir des rapports non protégés avec lui.

La juge principale de son procès, Angela Morris, a déclaré qu’Osei avait menti à plusieurs reprises.

« Vous connaissiez votre état de santé, mais vous avez eu des rapports non protégés. Vos actions sont totalement impardonnables. »

L’identité des deux amies a été tenue à l’écart du public pour des raisons légales et de confidentialité. Elles ont été dénommées « Mlle A » et « Mlle B » pendant les procédures judiciaires.

Les rapports du tribunal indiquent que les femmes sont tombées malades et les tests ont montré qu’Osei avait transmis le virus à chacune d’elle.

Osei aurait également falsifié un message dans lequel il déclarait avoir passé un examen médical qui montrait qu’il était négatif.

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here