Ghana-Togo: Requête pour l’ouverture de la frontière 24h/24, le français bientôt obligatoire dans les lycées au Ghana

0
545

Nana Akufo-Addo et Faure Gnassingbé

Click to enlarge

Ghana-Togo: Requête pour l'ouverture de la frontière 24h/24, le français bientôt obligatoire dans les lycées au Ghana

Jeudi 04 Mai 2017 – Le Président ghanéen, Nana Akufo-Addo, a formulé auprès de son homologue togolais Faure Gnassingbé le vœu que leur frontière Ghana-Togo soit ouverte tous les jours 24 heures sur 24 heures.

Akufo-Addo a formulé sa proposition à Faure Gnassingbé lors du dîner d’Etat qui a été organisée en son honneur hier mercredi à Lomé. Pour sa doléance, le Président ghanéen qu’il croit en sa faisabilité et que son homologue togolais est d’avis.

Pour soutenir sa proposition, il a déclaré que « L’ouverture de nos frontières donnera un sens réel aux protocoles de la CEDEAO sur la libre circulation des biens et des personnes et stimulera les progrès et la prospérité de nos peuples ».

Akufo-Addo a justifié que l’initiative favorisera les populations ouest africaines qui avoisinent les 500 millions. Dans cette perspective, il a soutenu que le temps est venu pour l’intégration en Afrique de l’Ouest et que par conséquent « le Ghana et le Togo Search Togo devraient prendre l’initiative de transformer la CEDEAO en un véritable marché régional et, en effet, en facilitant les efforts plus vastes d’intégration et d’unité continentale ».

Jusqu’ici la frontière commune entre les deux pays se ferme du coté togolais à 22 heures et s’ouvre les matins à 06 heures tous les jours.

Sur tout autre plan et en ce qui concerne le secteur éducatif, Akufo-Addo a révélé au Togo Search Togo que son gouvernement envisage de rendre l’étude de la langue française obligatoire dans tous les lycées du pays à partir de la rentrée prochaine en septembre.

De l’importance que les élevés ghanéens apprennent le français, Akufo-Addo qui lui-même s’exprime en français a fait savoir qu’il est avantageux pour un enfant d’être bilingue. Il a relevé qu’étant donné que le Ghana est entouré par trois pays francophones, il n’est pas bien que les ghanéens ne puissent tirer profit et parler le français.

Soulignons qu’au terme de sa visite de trois jours au Togo, Nana Akufo-Addo Search Nana Akufo-Addo s’est envole ce jeudi dans la matinée pour le Burkina-Faso, deuxième étape de son périple ouest africain. Il mettra le cap sur la Côte d’Ivoire le vendredi 05 mai 2017.

Mensah, Lomé
– Joindre la rédaction togolaise de koaci.com à Lomé: (+228) 98 95 28 38 ou [email protected]

Koaci.com