Ghana: arrestation de 03 agents des services secrets togolais

2268

Trois Togolais soupçonnés d’être des agents secrets seraient entrés au Ghana par une route non autorisée dans la Région de la Volta, frontalière avec le Togo.

Les trois agents secrets, dont les noms pas sont pas encore connus, ont été décrit au comme faisant partie de l’Armée togolaise. Ils ont échappé à un lynchage à Amoako, dans le district de Jasikan, de la part des populations n’eut été l’intervention de la police ghanéenne.

Les premières informations révèlent qu’ils sont entrés au Ghana par une route non approuvée dans le but d’arrêter un individu qui a fui le Togo vers le Ghana et qu’ils ont qualifié de dissident. Les services de sécurité ghanéens n’étaient pas au courant de la présence de soldats togolais sur le sol ghanéen.

D’après nos confrères de la TV3 qui ont cité le Commandant de police de la Volta, les populations qui ont arrêté les trois personnes voulaient leur infliger des corrections.

Le Commissaire Francis Doku de la police de Jasikan a été informé de la tentative des habitants de lyncher des soldats qui sont entrés au Ghana et a pris des mesures pour les secourir.

Le commandant régional a révélé que les trois agents, après une brève détention, avaient été libérés à la suite d’une discussion avec un responsable de l’Armée togolaise proche de la Volta. Ils ont été escortés jusqu’à la frontière togolaise pour éviter d’être à nouveau pris à partie par les habitants.

En attendant plus d’éclaircissement sur cette curieuse affaire, certaines voix avancent que les trois agents ont bafoué la procédure à suivre lorsque l’on sort de son territoire. La police régionale a déclaré que l’Interpol au Ghana va discuter des suites de l’affaire avec son homologue togolais

Source : www.cameroonweb.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here