Gay-men : quand les populations se font justice

143

Ce jeudi, alors que treize (13) délinquants gay-men étaient remis à Interpol Bénin par la police togolaise, deux autres subissaient le supplice du feu. A kpogan, deux présumés gay-men ont été lynchés et brûlés vifs par les populations.

Résultat de la psychose qui règne depuis quelques semaines au sein des populations. Aux dernières informations, ces criminels assoiffés de richesse tentaient d’enlever une femme dans son jardin à Kpogan.

Alertés par les cris de la dame, des conducteurs de taxis-motos ont accourus à sa rescousse. C’est ainsi que la population a mis la main sur les deux présumés gay-men à bord d’une voiture. Décision est prise sur le champ par la population de se faire justice elle-même en soumettant à la vindicte populaire, ces présumés criminels « gay-men ».

M E

Source : www.lomechrono.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here