Gal Yark Damehame : « Dans la sous-région, le Togo est le pays où les gens manifestent beaucoup »

136

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile, Général Yark Damehame, a été l’invité dans l’émission Audi-Actu sur la radio Victoire FM ce lundi matin.

Au cours de l’émission, le ministre s’est prononcé sur plusieurs sujets relatifs à l’actualité sociopolitique du pays, notamment la menace terroriste, le lynchage des 5 Nigérians (Ibos), l’interdiction des manifestions et la mission des forces de l’ordre en ces périodes électorales.

Revenant sur l’interdiction des manifestations, le Général Yark Damehame a rejoint la déclaration de Faure Gnassingbé à Londres. Selon le ministre, pas question de tolérer des manifestations avec des armes de guerre au Togo.

« Il ne faut pas que les Togolais oublient vite. Le 19 août 2017, on a vu des manifestants brandirent des AK 47 à Sokodé, avec un gros chapelet au cou. Le 6 septembre 2017 à Mango, deux individus ont été vus portant des AK 47. C’est le jour-là qu’un enfant de 11 ans a été tué. Donc nulle part ailleurs, on ne peut admettre que des gens disent qu’ils veulent organiser une manifestation pacifique et qu’à la fin, on les retrouve avec des armes », a indiqué le Général Yark Damehame.

A l’en croire, les armes sont toujours en circulation à Sokodé.

Le ministre de la Sécurité et de la Protection civile estime que le Togo est le seul pays de la sous-région où les gens manifestent beaucoup.

Suivez plutôt l’émission dans son intégralité!

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here