Fulbert Attisso: ‘nous n’accepterons pas que le droit de manifester soit interdit’

Malgré les manœuvres d’intimidation du régime, les leaders de l’opposition ne fléchissent pas. Ils comptent poursuivre la lutte. Dans une interview accordée à notre Rédaction, Fulbert Attisso se prononce sur les violences perpétrées par les forces de l’ordre hier à Mango et à Bafilo. Lecture!

M. Fulbert Attisso, comment voyez-vous la mobilisation d’aujourd’hui ?

La mobilisation d’aujourd’hui est considérable. Si l’opposition mobilise la rue, c’est une expression que le pouvoir doit considérer. Vous savez que depuis les 6 et 7 nous avons mobilisé de grande foule. Aujourd’hui, vous avez l’impression que la foule n’est pas dense, mais il y a deux points de chute. Il y a ceux qui sont à Agoè et nous qui sommes ici nous allons être rejoints par les gens d’Atikoumé. Donc, c’est clair que la rue constitue une expression pour montrer que la revendication que nous posons à savoir: le retour à la Constitution de 1992, est portée par les populations. C’est ce que la rue exprime. Maintenant, est ce que la rue va être la solution ? La rue exprime une opinion, eh bien les hommes politiques doivent s’assoir pour trouver la solution aux problèmes.

Le gouvernement togolais prévoit interdire les manifestations de rue les jours ouvrables. Quelle est votre réaction ?

Nous n’accepterons pas. Nous n’accepterons pas que le gouvernement interdise les manifestations. Nous désobéirons. Les populations n’accepteront pas si le gouvernement bafoue le droit de manifester. Si le gouvernement interdit la liberté de manifester, l’opposition n’acceptera pas.

Ce qui est évident c’est que les violences qui sont en train d’être perpétrées dans les villes de l’intérieur du pays, notamment à Mango où il y a eu un mort et plusieurs blessés, également à Bafilo, sont le fait du pouvoir. C’est le pouvoir qui perpètre ces violences-là. Ces violences ne sont pas le fait de l’opposition. C’est pour cela que nous disons que ces violences ne peuvent pas nous être imputées. Et nous n’accepterons pas que le droit de manifester soit interdit.

Réalisée par KG.

www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.