Frontières maritimes : Lomé et Cotonou travaillent en synergie

69

Le Togo et le Bénin sont sur le point de trouver une issue à leur litige concernant la délimitation des frontières maritimes.

‘Nous sommes résolument engagés à éviter les conflits. C’est pour donner cet exemple que nous nous sommes mis conjointement pour dire qu’entre les deux pays, il ne saurait y avoir de problème’, a indiqué mardi Stanislas Baba, ministre-conseiller à a présidence, chargé des Affaires maritimes.

Cotonou et Lomé, qui viennent de tenir une commission mixte paritaire, s’engagent à respecter la Convention de Montego Bay sur le droit de la mer.

Ce texte fixe une limite à deux cents milles marins et reconnaît même le maintien des droits acquis au-delà des 200 milles jusqu’à 350 milles des lignes de base si l’Etat côtier démontre que son plateau géographique s’étend au-delà de ladite limite.  

Contrairement aux frontières terrestres, la délimitation des frontières maritimes requiert une particularité. Elles ne sont pas décrites dans les documents coloniaux, puisqu’à l’époque, le concept n’existait pas encore. Et pour éviter que ce processus ne débouche sur des différends, le Bénin et le Togo travaillent en synergie avec le soutien de la coopération allemande.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here