François Boko contre l’arrestation arbitraire des responsables et militants du PNP

1510
François Boko contre l'arrestation arbitraire des responsables et militants du PNP

Même si le régime de Faure Gnassingbé oppose un refus catégorique à son retour au bercail, François Boko semble avoir son mot à dire sur l’arbitraire érigés en règle par le pouvoir de Lomé.

L’ancien ministre de l’intérieur contraint à l’exil depuis 2005, n’a pas aimé la façon dont le gouvernement togolais arrête et jette arbitrairement en prison les militants et certains responsables du Parti National Panafricain (PNP).

« Je suis peiné d’apprendre que des concitoyens sont encore jetés en prison pour s’être simplement opposés au régime au Togo. Ces méthodes d’un autre âge ne contribuent guère à faire avancer notre pays. Sentiments fraternels à Ouro-Djikpa et ses camarades du PNP », a posté l’avocat sur son compte Twitter.

Pour rappel, depuis la marche pacifique du 13 avril 2019 pour exiger la mise en œuvre intégrale de la feuille de route de la CEDEAO, plusieurs militants et responsables ont été arrêtés et détenus SRI, avant d’être finalement déférés à la prison civile de Lomé mardi dernier.

Dans un communiqué rendu public en début de semaine, le Secrétaire national du PNP, Dr Kossi Sama a informé que Me Benoit Afangbédji est déjà à pied d’oeuvre pour obtenir la libération de ces militants du PNP.

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here