Foussena Djagba, hommage à une combattante téméraire!

Les hommages ne cessent de pleuvoir à l’endroit de cette vaillante combattante pour l’alternance au Togo, Foussena Djagba qui s’en est allée ce lundi 22 mars 2021 à Accra. Pour Nathaniel Olympio, Foussena Djagba laisse derrière elle « une communauté togolaise désormais orpheline de la combattante infatigable qu’elle fut ».

A LIRE AUSSI: Sérail: ce proche de Faure qui est l’homme le plus riche du Togo

Foussena Djagba, elle a été biberonnée dans l’esprit de liberté par son père devenu martyr. En août 2017, elle s’est révélée au grand public par son dynamisme aux côtés des exilés Togolais de camp de Chereponi au Ghana. Depuis lors, elle n’a cessé de mettre son énergie et ses ressources au service de la lutte pour la démocratie et les droits humains au Togo.

Voix forte et convaincue de son bon droit, elle défendait ses idées avec force et n’avait comme objectif que le bonheur du peuple togolais. Elle se mettait toujours sans retenue avec celui qu’elle ressentait comme porteur du moment d’une espérance pour les Togolais.

Aujourd’hui, portée par une vie riche et dense qu’il l’a conduite à son terminus, elle dépose les armes de la vie et s’en est allée, laissant derrière elle une famille biologique meurtrie et une communauté togolaise désormais orpheline de la combattante infatigable qu’elle fut.

A LIRE AUSSI: Reckya et le pouvoir de Lomé: l’affaire de cache d’armes qui complique tout

Je l’ai connue, nous avons partagé des heures de débats, pas toujours en phase, mais d’une riche sincérité, bien souvent dans une convivialité amicale. Je continue de lui accorder un grand respect.

Que sa famille reçoive ici ma plus profonde sympathie.

Que son âme repose dans la paix éternelle.

Nathaniel Olympio

Président du Parti des Togolais

Source : Togoweb.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.