Foule recueillie

0
427

Des messes de requiem ont été célébrées samedi à Milan, Dakar et Paris à l’occasion du 13e anniversaire de la disparition du président Gnassingbé Eyadema décédé le 5 février 2005.

A l’église de la Madeleine à Paris, l’assistance nombreuse a prié pour la mémoire du disparu. On reconnaissait au premier rang l’ambassadeur du Togo en France, Calixte Batossie Madjoulba, le représentant togolais à l’Unesco, Sambiani Lare, et le responsable du mouvement UNIR (France), Nicolas Babina.

Un hommage à l’ancien chef de l’Etat togolais a été rendu ce matin à Bruxelles en l’église de la Basilique de Koekelberg.

Republic Of Togo