Foly Satchivi commence une grève de la faim à la prison civile de Lomé

2348


Le porte-parole du mouvement « En Aucun Cas » a entamé depuis hier lundi à la prison civile de Lomé, une grève de la faim.

A quelques heures de la reprise de son procès au Tribunal de 1ère instance de Lomé, le sieur Satchivi Foly accusé de « rébellion, trouble à l’ordre public et apologie de crimes et délits », démarre une grève de la faim depuis la prison civile de Lomé.

Objectif, demander au juge de se soustraire de toutes les pressions de l’exécutif et de la hiérarchie, afin de dire courageusement et ce de façon neutre et impartiale, le droit et rien que le droit, pour que la vérité puisse triompher, et qu’un terme soit mis à son séjour carcéral à la geôle de Lomé.

D’ailleurs, lundi en conférence presse à Lomé, les responsables du mouvement « En Aucun Cas » ont invité toutes les organisations de défense des droits de l’homme du pays à mettre la pression pour que demain mercredi, jour du verdict dans ce procès hautement politique, selon ses avocats, le juge « déclare non-coupable » le sieur Satchivi.

Pour rappel, c’est demain mercredi 16 janvier 2019 que le juge statuera sur « l’affaire Satchivi ». Mercredi dernier, au Tribunal de 1ere Instance de Lomé, le Procureur a requis 4 ans d’emprisonnement ferme contre le jeune activiste.

Notons que Foly Satchivi a été arrêté le 22 août 2018 pour avoir tenu à organiser, selon le ministre de la sécurité Yark Damehane, une conférence de presse « illégale ».

Godfrey Akpa

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here