Fogan Adegnon contraint « Espérance pour le Togo » à l’annulation de la marche

Fogan Adegnon contraint « Espérance pour le Togo » à l'annulation de la marche

Décidément, les décisions liberticides, visant à empêcher les manifestations publiques pacifiques, malgré les dispositions juridiques qui les autorisent, ont le vent en poupe. Après une interdiction de la marche silencieuse du mouvement Forces Vives « Espérance pour le Togo », sous des arguments qui ne tenaient pas la route, la délégation spéciale de la ville de Lomé revient, à la veille de cette manifestation reprogrammée, avec une imposition d’itinéraire qui contraint les organisateurs à annuler la marche.

Cette marche devrait se faire le samedi 1er juin dernier. Mais le Contre-Amiral Fogan Adegnon, président de la Délégation spéciale de la ville de Lomé l’a interdit sous prétexte que le mouvement Forces Vives « Espérance pour le Togo » n’a pas une base légale. Outrés par cet argument, les responsables du mouvement ont demandé et obtenu une audience au cours de laquelle ils ont prouvé au président de la Délégation spéciale l’existence légale de leur organisation.

De commun accord, les deux parties ont reporté la marche silencieuse et priante sur le samedi 8 juin 2019, autrement dit demain. Mais à la surprise générale, le Contre-Amiral Fogan Adegnon sort une note jeudi (hier) pour imposer d’autres itinéraires à la manifestation, sans consulter les organisateurs.

« Vous avez bien voulu me saisir, par lettre en date du 31 mai 2019 de l’organisation d’une marche pacifique silencieuse et priante le samedi 08 juin 2019 sur certaines artères de la ville de Lomé. J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que pour des raisons évoquées précédemment, notamment en ce qui concerne les antécédents et les événements malheureux survenus dans la ville de Lomé, l’itinéraire proposé ne saurait être autorisé », a-t-il fait savoir aux organisateurs.

Et de confiner la manifestation dans la zone de Bè. Point de départ : Eglise Néo-Apostolique-Pavé Bè-Kpota – Anfamé – Eglise des Assemblée de Dieu d’Adakpamé (point de chute). Alors qu’il ressort des discussions préalables avec la municipalité que « Espérance pour le Togo » devrait commencer sa marche au Bas-fond du Collège Saint-Joseph et la chuter à la place de l’indépendance.

Ce changement brusque des itinéraires de la manifestation a surpris les responsables du mouvement qui, dépassés par ce désir de museler les libertés publiques, ont préféré surseoir à la marche silencieuse et priante. « Nous avons eu un accord de principe avec la Délégation spéciale lors de notre rencontre. Nous sommes surpris que l’avant-veille, le Président de la Délégation spéciale sort une lettre pour changer les itinéraires. C’est justement pour cette restriction des libertés publiques que nous organisons cette manifestation. Ce n’est pas normal », a indiqué ce matin Me Raphaël Kpande-Adzaré, membre du mouvement.

Ce manque de considération a amené le mouvement Forces Vives « Espérance pour le Togo » à annuler la manifestation. « Le président de la Délégation spéciale a accepté la marche de demain. Mais vu les conditions et le non-respect de la parole lors de nos rencontres, nous avons décidé, dans une réunion d’urgence d’hier soir, d’annuler la marche et de sortir une lettre ouverte en forme de protestation », nous a confié au téléphone un responsable de « Espérance pour le Togo ».

Ces responsables sont actuellement en concertation et rédigent une lettre ouverte de protestation qui sera rendue publique dans les heures qui viennent. A suivre.

I.K

Source : www.icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.