Fléchissement progressif du ratio de dette sur PIB

18

L’agence Moody’s a attribué une première notation (B3) d’émetteur à long terme en devises et monnaie locale au Togo avec une perspective qui est stable.

Cette note souveraine repose sur un certain nombre de facteurs détaillées par l’agence.

La solidité économique ‘faible (-)’ du pays due à des niveaux de revenu, mais aussi de compétitivité et de diversification, très faibles qui continueront, à moyen terme, à limiter la capacité d’absorption des chocs de l’économie togolaise malgré une croissance soutenue.

Une solidité institutionnelle ‘très faible’ justifiée par des indicateurs de gouvernance internationaux très faibles et des antécédents reflétant une capacité limitée de mise en œuvre des politiques budgétaires, que reflète l’accumulation d’arriérés de paiement et de la dette. Si le programme du FMI a, ces dernières années, favorisé l’ancrage de la politique budgétaire et économique du Togo, ses institutions demeurent, très fragiles à l’échelle mondiale.

Une solidité des finances publiques ‘très faible (+)’ reflétant une dette publique élevée – 67% du PIB en 2018 – et en forte hausse depuis l’allègement de la dette qui lui a été concédé en 2010. L’évaluation de Moody’s prend également en compte la structure relativement favorable de la dette par monnaie de règlement, contribuant à limiter le risque de change.

Une exposition ‘modérée (+)’ au risque événementiel lié au risque politique à caractère domestique et au risque de liquidité du gouvernement. Le premier risque est avant tout celui de perturbations susceptibles d’entraver le bon fonctionnement de l’économie et du gouvernement en cas de montée soudaine de la contestation sociale. Le second est lié à l’importance des besoins de financement bruts – près de 15% du PIB – sachant néanmoins que le Togo bénéficie d’un accès au financement relativement stable et, dans l’ensemble, suffisant.

Pour Mody’s, la perspective est stable, ce qui anticipe un fléchissement progressif du ratio de dette sur PIB ainsi qu’un refinancement, à un coût soutenable, des échéances de dette importantes exigibles par les créanciers de l’Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA) en 2020 et 2021.

C’est un élément positif pour la crédibilité de la signature Togo.

Moody’s a, en outre, fixé à Ba3 l’ensemble des plafonds pour les dépôts et pour les obligations en monnaie locale et devises.

En juin dernier, l’autre agence de notation, SP (Standard & Poor’s) avait également attribué un B au Togo avec perspective stable.

A titre de comparaison, le Bénin est B2+ et le Mali B3.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here