Fête des martyrs au Togo : Mieux comprendre la commémoration du 21 juin

0
728

Ce 21 juin, tout le Togo commémore les martyrs de Pya Hodo. Sous l’égide du feu Gnassingbé Eyadema, ancien président togolais, cette journée est fériée sur toute l’étendue du territoire national. Mais le contexte n’est pas forcément bien cerné par la nouvelle génération. Un peu d’histoire s’impose.

Nous sommes dans le contexte de la lutte pour l’indépendance au Togo entre 1956 et 1960. Pendant cette période, l’accession des Etats à la souveraineté  était un combat de taille.  En 1956 la France décide d’accorder l’autonomie à ses colonies via la loi Gaston Deferre. Et le Togo devrait servir de pays pilote. La proposition acceptée par le premier ministre de la République Autonome du Togo (RAT) d’alors,  Nicolas Grunitzky, Chef de file des progressistes était vigoureusement repoussée par les nationalistes.

Ces derniers ont manifesté leur mécontentement jusqu’à la tribune de l’ONU sous forme de pétition. L’organisation décide alors d’envoyer une mission sur place pour voir comment les Togolais vivent le statut de l’autonomie.

Cette mission dirigée par le libérien King a sillonné tout le territoire togolais et arrivé à Lama Kara plus précisément à Pya Hodo. Là, les nationalistes ont organisé une manifestation pour protester devant le missionnaire onusien leur refus de ce statut d’autonomie .

Ce radicalisme a fait dégénérer les choses. L’armée coloniale tire sur la foule faisant 20 morts. C’était le 21 juin 1957. S’ensuivit une longue série d’évènements qui ont découlé sur l’indépendance du pays en 1960.

C’est en mémoire de ces victimes « combattantes » de la liberté que tout le pays célèbre  le 21 juin de chaque année. Au-delà de ces martyrs, la célébration s’étend aujourd’hui à tous les togolais tombés pour leur patrie.

Cette journée a été déclarée fériée au même titre que la célébration du 27 avril par Gnassingbé Eyadema décédé le 05 février 2005.

Réagissez  sur : http://www.africatopforum.fr

TogoTopInfos.com