Fêtards sans pétards

Comme les années précédentes, pétards, fumigènes et feu d’artifices sont interdits à l’occasion des fêtes du jour de l’An. Si leur utilisation est proscrite, leur vente également. Les commerçants risquent des amendes et la confiscation de la marchandise, a prévenu mardi le ministre de la Sécurité.

En pleine psychose terroriste, les fortes détonations provoquées par les Tigre, Bison et autres mortiers risquent d’effrayer la population.

Il faut ajouter que l’utilisation de ces explosifs peut s’avérer très dangereuse.

Les principales blessures entraînées par les pétards sont des brûlures des mains, de la face et des yeux. Cela peut aller jusqu’au délabrement des membres lorsqu’ils renferment une charge explosive lourde ou lorsqu’ils sont manipulés par des enfants.

A chaque St Sylvestre, des fêtards sont amputés d’un ou plusieurs doigts.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.