Faure Gnassingbé décidé à organiser son référendum! 8 décembre 2017

4588

Faure Gnassingbé décidé à organiser son référendum!                                                                             8 décembre 2017

Par Serge Lemask, togo-online.co.uk

Malgré le dialogue en vue, le pouvoir en place ne renonce pas à l’idée d’organiser le référendum tant décrié par l’opposition. C’est ce que l’on retient de l’intervention du ministre l’administration territoriale, Payadowa Boukpessi, hier après-midi à la conférence de presse du gouvernement.

Face à la presse, les ministres Gilbert Bawara, de la Fonction publique, Yark Damehame, de la sécurité, Pius Agbetomey, de la Justice et Payadowa Boukpessi de la l’administration territoriale, ont fait le point de la situation actuelle du Togo. Ils sont revenus sur les mesures d’apaisement prises par le chef de l’État Faure Gnassingbé et ont rassuré l’opinion de la tenue du dialogue avec l’opposition.

(adsbygoogle = window.adsbygoogle || []).push({});

Mais visiblement, le dialogue prévu pour résoudre la crise qui secoue le pays ne dissuade pas le pouvoir de Lomé dans son intention d’organiser le référendum.

« La commission électorale nationale indépendance (CENI) travaille activement pour l’organisation du référendum. Les réformes qui ont été prévues par le projet de loi adopté par l’Assemblée nationale prend en compte la limitation du mandat présidentiel, le mode de scrutin à deux tours, lesquels points sont demandés par l’opposition dans les revendications », a indiqué Payadowa Boukpessi.

Et d’ajouter : « L’article 144 de la constitution n’a pas été mortifié en 2002. C’est la version originelle de 1992, qui stipule que lorsque le texte est adopté au 2/3 par l’assemblée, il est soumis au référendum. C’est la constitution, et pour nous, on doit le respecter et donc les préparatifs du référendum se poursuivent ».

De toute évidence, Faure Gnassingbé se joue de ses pairs de la CEDEAO qui, s’activent pour organiser un dialogue pour résoudre la crise togolaise. En réalité, le prince de Lomé II est décidé à n’en faire qu’à sa tête. Mais adviendra que pourra ! La coalition de l’opposition ne compte pas se laisser faire.

Togo-Online.co.uk

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here