Faire justice

52

Le processus d’indemnisation recommandé par la Commission vérité, justice et réconciliation (CVJR) débutera effectivement le 12 décembre. Des compensations financières seront données aux premières 137 victimes des violences politiques qu’a connu le Togo de 1958 à 2005.

‘Cette première phase de réparation concerne les victimes vulnérables. Ce sont des personnes portant encore les séquelles physiques et psychologiques graves et nécessitant des soins’, a précisé Awa Nana-Daboya, la présidente du Haut-Commissariat à la réconciliation et au renforcement de l’unité nationale (HCRRUN).

Le suivi médical sera assuré par l’ONG ‘Aimes Afrique’ bien connue pour ses campagnes de médecine foraine.

Des années de travail et de détermination ont permis d’en arriver là.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here