Fabre ne veut pas se faire abuser

215

L’ANC (opposition) a demandé jeudi une amélioration du cadre électoral pour garantir un scrutin transparent et équitable lors de la présidentielle de 2020.

Ce parti demande des réformes  consensuelles à négocier dans le cadre de futures discussions avec le gouvernement.

Pour Jean-Pierre Fabre, le président de cette formation et candidat à la présidentielle, la rencontre de mardi dernier avec des représentants du gouvernement était destinée ‘à abuser l’opinion nationale et internationale’. Raison pour laquelle l’ANC a claqué la porte.

Ce que M. Fabre exige, c’est l’ouverture c’est l’ouverture d’un dialogue ‘qui répond aux besoins de l’opposition’.

Republic Of Togo

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here