Eyadéma Gnassingbé n’avait-il laissé aucun testament?

Tina Gnassingbé

D’après le confrère « Le Triangle des enjeux », paru ce mercredi, un conflit d’héritage met actuellement aux prises les enfants de feu président, le Général Etienne Eyadema Gnassingbé. Prétendument « lésée » dans cette affaire, Tina Gnassingbé, la fille aînée de la première femme du feu dictateur, dit être « le souffre-douleur » de la famille.

Rapportant une interview accordée par Tina Gnassingbé aux confrères de Diaspora News, « Le Triangle des enjeux », indique que cette dernière a été inopinément expulsée d’un des appartements, sis au 29 Avenue du Maréchal Maunoury en France, appartenant à son feu père.

« Je ne veux aucun mal à mon frère Faure Gnassingbé. Je lui demande tout simplement de penser à moi et de satisfaire mes besoins vitaux, car ma situation se dégrade au jour le jour », a-t-elle confié dans son interview.

A l’en croire, elle a été chassée comme « un malpropre » de la maison par l’ambassadeur du Togo en France, prétextant agir sur ordre de l’Office du Patrimoine Immobilier du Togo à l’Etranger (OPITE). Un argument qui ne la convainc aucunement, d’où la décision de discuter avec son frère, Faure Gnassingbé. Mais hélas !

« J’étais revenue à Lomé le 16 octobre 2016. J’avais fait des pieds et des mains pour le rencontrer, mais peine perdue. Avant de voyager pour le Togo, je l’avais appelé mais en vain. Que ce soit à la présidence ou à sa résidence, j’ai trouvé portes closes », avait-elle confié aux confrères de Diaspora News.

Et de révéler qu’aucun testament n’aurait été laissé par le fils de Maman N’Danida avant son décès : « Non, il n’y a pas eu de testament. Du moins, pas à ma connaissance, c’est ce qu’on m’a toujours fait savoir ».

JA

icilome.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.