Extrême prudence

0
1048

Les récentes inondations survenues à Lomé ne pourraient être qu’un hors-d’œuvre.

Selon les services de la protection civile, les risques de fortes précipitations pour juin, juillet et août sont très élevés.

Les prévisions hydrométéorologiques peu favorables sont susceptibles de provoquer un débordement des bassins de rétention naturels et aménagés, et des cours d’eau. 

Les possibilités d’inondations à Lomé et à l’intérieur du pays sont réelles.

Les autorités invitent la population à la plus grande prudence.

Republic Of Togo