Esclavage en Libye: un sénégalais vendu à 200.000 F CFA!

L’incapacité africaine ou manque de volonté et de hardiesse de nos chefs d’États ? Incroyable, mais vrai. L’Afrique a-t-elle les yeux voilés, pour arriver à la répétition de l’histoire la plus douloureuse et jamais enregistrée dans les archives de l’humanité? En Libye, un pays membres de la CEDEAO, la vente des esclaves est devenue une monnaie courante.

Des jeunes africains en quête d’une vie meilleure, sont victimes de cette pratique inhumaine qui a longtemps marqué négativement les générations en Afrique.

Pour une somme de 150.000f voire 200.000f, vous pouvez payer un sénégalais pour au moins trois. Des jeunes africains, sont victimes de la pire injustice du monde et sont livrés à leur sort, un sort pathétique et dramatique, qui laisse couler des larmes. A quand la fin de l’esclavage et de l’exploitation illicite de l’homme noir ?

Une victime sénégalaise de ces atrocités en Libye, s’est confiée à la chaîne Sunubuzz. En effet, retenu dans un cachot libyen pour 200 000 FCFA, il a, avec un ton presque dépourvu de tout, décrit le bourbier dans lequel il se trouve et a lancé un appel à sa famille : « Je supplie ma famille de payer pour moi. Cela fait plus de deux semaines que je suis retenu dans un garage. Les gardiens me battent chaque jour, matin, midi et soir. Ils me demandent de payer pour être libéré. Comme je n’ai plus rien à leur offrir, ils me demandent d’appeler ma famille restée au Sénégal pour qu’elle m’envoie de l’argent. S’il vous plait aidez-moi avant qu’ils ne me tuent ». L’enregistrement a été diffusé lors d’une émission télévisée.

CamerounWeb.com